Victoire bonifiée de Luzech à Trélissac

Trélissac 3 Luzech 32 MT 0-20

Pour Trélissac 1P
Pour Luzech 5 essais Mardi, Sabatié, Lavergne, Bastit, Pons 2T 1P Cot

Composition: Bazely M, Treil, Bazely K, Henras, Salgues, Lassus, Mardi, Aulié, Bastit, Cot (c) Sabatié, Dufrene, Pons, Annes, Lavergne, Huard, Granata, Vigié

S’il est fortement recommandé en avril de ne pas se découvrir d’un fil, force est de constater que cette mi-février a tout du mois de mai. Soleil Chaleur et crampons moulés étaient de rigueur au coup d’envoi. Les infernalles engagent et mettent aussitôt sur des dordognotes motivées comme jamais.

Pénal-touche pour les lotoises et le maul qui s’ensuit permet à la troisième centre Angélique Mardi d’écraser le ballon derrière l’en-but. Il ne sera pas transformé, mais les jalons sont posés. 5 à 0

Les deux équipes se neutralisent au milieu du terrain et de nombreux en-avants empêchent toutes velléités de part et d’autre. Sur une percée de Sabine Bastit, les Trélissacoises se mettent à la faute et encaissent 3 points supplémentaires, avant que l’arbitre n’accorde le “water-break” salvateur pour tout le monde.

10 minutes plus tard, après une percée de l’intenable demi d’ouverture Mélanie Cot, celle-ci réussit à donner à son ailière Elodie Sabatié qui après une course de trente mètres se défait des deux dernières défenseuses pour aplatir entre les perches. 15 à 0 après transformation 32è

Malgré la chaleur invitée en guest star, les trois quarts luzéchoises ont des fourmis dans les jambes et l’arrière Hélène Lavergne récupère le ballon dans son camp, pour filer le long de touche en éliminant toute opposition et aplatir en bout de ligne.

L’arbitre envoie tout ce petit monde aux citrons sur le score de 20 à 0 pour Luzech. La pause, est tellement bienvenue que les bouteilles d’eau fraîches sont vite qualifiées d’indispensables.

Le jeu reprend et malgré de bonnes intentions, devient haché sans faire bouger le tableau de marque.

Les dordognotes s’accrochent tant bien que mal, mais la demi mêlée rouge et blanche Sabine Bastit y va de son essai de filou au ras du regroupement 25 à 0 53ème

Le soleil est au sommet de sa forme pour un second water-break. Les joues sont rouges, ça suinte et respire vite, ce qui oblige le coach à faire tourner les effectifs. Les Trélissacoises transforment une pénalité car elles se voient mal franchir l’imperméable ligne luzéchoise.

Le jeu se débride avec encore trop de fautes qui empêchent la conclusion de très jolis mouvements des infernalles. La jeune seconde centre Mathilde Pons qui veut laisser aussi son empreinte, a l’idée d’aller planter la cinquième pique en transperçant toute la défense au sortir d’une jolie 8/9 Transformation réussie 32 à 3

L’homme en vert décidera 5 minutes plus tard de mettre un terme à une partie éprouvante pour les organismes sans qu’aucun point supplémentaire ait été marqué.

A noter un match particulier pour la centre Laetitia Dufrene qui se retrouvait opposée à son ancien club et par conséquent ses anciennes copines. Très bon état d’esprit et deux haies d’honneurs à la sortie des équipes. Les infernallles repartent avec le plein de point pour la première journée de cette deuxième phase.

Rendez-vous dans trois semaines pour le match au sommet contre Montauban.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *