• Que de regrets pour les féminines !

    Rodez 15 Luzech 7 (MT 5-0)

    Pour Rodez 2 essais 1P 1T
    Pour Luzech 1 essai Pons 1T Cot

    Composition : Barbarou, Aulié, Treil, Bazély, Henras, Salgues, Mardi, Lassus, Bastit, Dufrene, Annes, Cot, Pons, Sabatié, Lavergn, Baillet, Vermonet, Estrada, Vigié

    C’est dans des conditions glaciales que l’homme en vert donne le coup d’envoi. D’entrée de jeu les luzéchoises investissent le camp ruthénois afin de gagner la bataille territoriale. Le jeu est perturbé par un fort vent froid qui rend difficile les lancements. Les lotoises campent dans le camp aveyronnais mais ces dernières ouvrent grand large en sortie de mêlée et depuis leur 30 mètres traversent tout le terrain pour aller aplatir au pied des poteaux à la 25e. 5 à 0 contre le cours du jeu.

    Les infernalles réinvestissent le camp ruthénois, mais trop de ballons tombés empêchent de concrétiser quelques actions que ce soit. Rodez subit et profite de chaque opportunité qui est offerte. Heureusement, un retour in extremis de Mathilde Pons empêche toute aggravation au score. 5 à 0 pour les locales à la pause.

    En seconde période, on prend les mêmes et on recommence avec une domination territoriale tout aussi stérile. A l’instar du premier acte sur une sortie de mêlée fermée, elles traversent tout le terrain pour de nouveau aplatir entre les perches. 12 à 0 Patatras, 5 minutes plus tard 3 points de plus sur une pénalité façon poteau rentrant qui permet de redéfinir la notion de réalisme.

    Les lotoises n’abdiquent pas et sur un mauvais renvoi des ruthénoises la “très en jambes” Mathilde Pons récupère le ballon au milieu du terrain pour traverser toute la défense adverse et fini par s’écrouler dans l’en-but pour un essai plus que mérité transformé par Mélanie Cot à la 70e 15 à 7.

    Les infernalles auront une ultime chance de revenir avec le bonus défensif mais la dernière touche sur les 5 mètres aveyronnais n’est pas conclue victorieusement et l’arbitre siffle la fin du match avec un énorme sentiment de frustration à la vue des 70 minutes passées dans le camp ruthénois.

    Démoralisant, rageant mais encourageant pour la suite.

  • Luzech aura tenté en vain

    US LUZECH 5-20 AVIRON CASTRAIS (5-10 m-t)

    Pour Luzech : 1 essai Ramos
    Pour l’Aviron Castrais : 2 essais, 2T 2P

    Cliquez pour voir la totalité de l’album

    Composition : Evêque C, Bonneval, Maruesco – Béziat G, Ramos, Evêque M., Lamata, Capdevielle,  Escaich, Lascoux, Sodoyer, Zorzanello, Passedat, Lavergne,  Vidus,  Costes, Ayral, Barrières, Souchon, Fage, Pradayrol, Resséjac.

    Dès l’entame de match, Luzech propose du jeu, joue chez l’adversaire. Mais sans parvenir à marquer. A la sixième minute, Castres obtient une pénalité aux 42 mètres transformée (3-0). Ils inscrivent un essai à la dixième minute pour avoir un avantage de 0-10. Les Lotois sont dans le match contre une belle équipe solide devant avec deux pièces maîtresses qui distribuent le jeu derrière le 10 et le 15.

    Luzech ne se résigne pas et se lance à l’attaque. Au terme de plusieurs temps de jeu, la balle parvient à Néné Ramos qui réduit le score (5-10 à la 20ème). Un autre beau mouvement à la 37ème permet une belle échappée sur l’aile et l’obtention d’une touche aux dix mètres de l’en but adverse. Mais Luzech domine de manière stérile ou perd des ballons en conquête.

    L’adversaire en profite pour bien gérer le match, les temps faibles et les temps forts. Alors que Luzech est à dix mètres de la ligne castraise, la pénalité est jouée sans conclure. Et sur une attaque adverse, quelques placages manqués permettent au centre adverse de scorer pour donner un avantage décisif (pén. 5-13 45è, essai tr. 5-20 59è).

    Si Luzech tente et met à la faute Castres qui aura trois cartons jaunes dans la partie, rien n’est marqué. La défense des visiteurs est solide, leur jeu bien organisé pour contrer la vaillance des Lotois. Luzech a bien tenté en vain.


    Luzech B 29-7 Castres B

    4 Essais de Luzech : Lèbre (3), Ribes, 3T 1P Ribes

    Luzech a su être efficace et marquer deux essais par période pour dominer les visiteurs et gagner le point de bonus offensif. Les jeunes pousses et moins jeunes assurent et continuent d’engranger des points synonymes de phase finale en fin d’année. Ne pas se relâcher, continuer à travailler pour prendre du plaisir dimanche après dimanche. Bien joué.

  • Les Infernalles chez le leader Rodez

    Tout va très vite dans cette compétition puisque les Luzechoises attaquent les matchs retour de la première phase en fédérale 2 féminine (poule 8). Déplacement périlleux s’il en est pour les filles de la Douve, qui joueront ce dimanche chez les actuelles leader Ruthénoises.

    Celles-ci mènent la danse depuis le début du championnat et n’ont laissé échapper que les bonus offensifs pour un bilan comptable d’autant de victoires que de matchs joués. A l’aller, les Infernalles s’étaient inclinées avec beaucoup de regrets sur leur pelouse au gré d’une première mi-temps aboutie mais n’ont eu d’autres choix que de laisser repartir les visiteuses avec les 4 points de la victoire, pour n’avoir su concrétiser toutes leurs offensives.

    Les lotoises se rendront donc sur les berges de l’Aveyron sans pression mais n’en doutons pas, avec la ferme intention de contrecarrer les plans des locales, histoire de ne pas transformer la position de leader en un parcours de long fleuve tranquille. Les protégées de Samuel Alix devront impérativement faire preuve d’une solidité de tous les instants afin de ne pas faire bénéficier aux aveyronnaises de leurs largesses défensives, véritable carence depuis le début de la compétition.

    Le travail du coach, en plus des aspects techniques à travailler, aura également pour mission de redonner confiance à ce groupe qui ne manque ni d’atouts ni d’arguments mais dont le manque chronique de victoires peut vous saper le moral des troupes (même bien aguerries). Il sera également épaulé par les anciennes qui de part leur expérience, sauront montrer la voie et entraîner dans leur sillage les plus inexpérimentées mais pas les moins dépourvues de bonnes intentions.

    En espérant que les sempiternelles blessures ne viennent pas gâcher la fête (rupture des ligaments croisés pour Emilie Guffroy), les Infernalles devront saisir toutes les opportunités qui se présentent à elles pour ne rien regretter au coup de sifflet final.

    Le rendez-vous est pris dimanche à 15h au stade de Vabre, en ce jour de Sainte Catherine, afin de savoir si la pelouse de Rodez se révèle suffisamment fertile pour planter les graines d’une potentielle victoire.

  • L’Aviron Castrais se présente à Luzech avec ambition

    Si Luzech a gagné ses quatre matchs à domicile pour autant de défaites à l’extérieur, l’Aviron Castrais a perdu deux des trois premiers matchs et a enchaîné depuis sur 5 victoires, dont la dernière contre le leader alors invaincu, Montredon.

    Mais Luzech avait bien fait tomber Lisle sur Tarn alors invaincu ; alors, remettons le couvert pour faire chuter, à nouveau, un leader de la poule.

    Mais pour cela il faudra davantage de réalisme que dimanche dernier à Carmaux où 25 minutes de domination et de jeu n’ont pas permis d’inscrire plus de trois points. Une misère.

    Il faudra aussi retrouver la défense agressive et efficace qui a été la caractéristique principale des matchs à la douve, avec bien sûr une grande détermination sans laquelle rien n’est possible et surtout pas des exploits.

    Enfin, on attend la lucidité et le geste juste au bon moment, en évitant la répétition de fautes qui tue les bonnes intentions et le jeu de qualité. Les entraîneurs, les dirigeants, les supporteurs font confiance au groupe et espèrent une réaction collective. Gagner contre Castres et enchaîner ensuite un déplacement important à St Jory.

    L’équipe réserve est actuellement première de la poule et va tenter de confirmer son excellent début de saison. Deux belles affiches seront donc proposées ce dimanche.

Luzech Rugby

GRATUIT
VOIR