• Carnet Rose

    C’est une jolie Julia qui vient d’arriver dans le foyer d’Emilie Guffroy joueuse des Infernalles et Cyril Béziat joueur équipe séniors de notre club.

    Elle est née le 10 mars et pèse 3,8kg pour 54 cm. Un beau gabarit pour son âge. Mais c’est normal avec deux parents qui jouent au rugby.

    Félicitations aux heureux parents.

     

  • Une internationale à Luzech

    Dernière minute : Malheureusement Carla Neisen, notre marraine, ne pourra pas être parmi nous pour l’entraînement de vendredi soir. Nous vous tiendrons informées lorsqu’elle pourra venir. Bien sûr si vous souhaitez venir essayer vous êtes les bienvenues !!

     

    Vendredi 13 mars, les infernalles ouvrent les portes de leur entraînement pour que les filles puissent tester le rugby.

    À événement exceptionnel, invitée exceptionnelle, les luzéchoises auront le plaisir d’accueillir Carla Neisen (Internationale de rugby à XV et à 7, joueuse de Blagnac), leur marraine, pour partager cet entraînement dirigé.

    On vous attend nombreuses pour partager ce moment en toute convivialité !

    Rendez-vous à 20h au stade de la douve à Luzech

  • Les Luzéchoises en déplacement à Albi

    Match annulé terrain impraticable

    Deuxième match consécutif pour les Infernalles en Play-Off et deuxième opposition contre une équipe du Tarn. Après la réception de Lacaune dimanche dernier, assortie d’une victoire, les filles de la Douve devront donc se rendre ce weekend en terre albigeoise pour un déplacement plus que délicat.

    Si sur le papier les deux équipes présentent u ni iln bilan similaire et par conséquent équilibré (une victoire et une défaite chacune), les tarnaises partiront favorites puisque jouer devant son public est censé être un avantage. Les luzechoises quant à elles, n’ayant pas su tirer profit du terrain (défaite à domicile contre RRNQ lors de leur première rencontre), ont déjà brûlé un joker sachant qu’il n’y en a pas pléthore sur une poule de 4 équipes.

    Si dimanche dernier le contrat a été par cctiellement rempli (1 point de bonus défensif laissé à leur adversaire), les filles de la Douve ont encore manqué de rigueur défensivement et offensivement. Malgré les cinq essais inscrits, elles n’ont pas su profiter d’un temps de possession supérieur qui leur aurait permis d’en inscrire un ou deux de plus, les mettant définitivement à l’abri de tout retour possible. Au lieu de cela, le manque d’efficacité offensive a directement impacté le coté défensif engendrant une certaine fébrilité qui a bien failli coûter la feuille.

    Les Infernalles devront donc amener dans les soutes du bus, un bon chargement de réalisme doublé d’un attirail pour fabriquer des remparts, afin de ne pas passer à côté d’un match dont on sait qu’un retour vierge de tout point serait plus que compromettant pour une éventuelle qualification.

    Le rendez-vous est pris pour ce dimanche du côté d’Albi 14h pour une rencontre qui sans en avoir la chanson, a tout l’air d’être décisive.

  • Amandine Vernhié récompensée à Rugb’images

    Dans la région Occitanie, se déroule – depuis 6 ans maintenant – dans le Tarn un festival de photos, vidéos et débats sur le thème du rugby intitulé “Rugb’Images”.

    Amandine Vernhié, joueuse des “infernalles” luzéchoises (avec deux ailes), mais aussi dirigeante et photographe de l’équipe a participé au concours intitulé : “Les Yeux du Stade” en adressant plusieurs photos.

    Le 4 mars, elle était invitée à la soirée de gala dans le luxueux chapiteau du SCA avec plus de 300 convives parmi lesquels les anciens sélectionneurs Skréla, Novès et Berbizier, d’anciennes gloires de Castres et d’Albi, le gotha de la photo française ainsi qu’une pléiade de partenaires nationaux.

    Lors de cette soirée étaient récompensés les lauréats du concours. Parmi 488 photos et plus de 150 participants, Amandine, photographe 100% amateur a su tirer son épingle du jeu en terminant 3ème ex aequo. Sa photo “sororité rugbystique” a convaincu le jury et plus particulièrement les journalistes du Midi Olympique et de la Dépêche du Midi, sensibles aux photos de vestiaires qui dégagent de grandes émotions, vestiaires dans lesquels, ils n’ont pas accès avant les matchs. A noter que le concours a été remporté par un photographe professionnel parisien.

    Sororité rugbystique

    Amandine a été impressionnée : “Ce n’est qu’une fois à Albi, que je me suis rendue compte de l’importance du festival et surtout que tous les autres lauréats vivaient de leurs photos ! Donc je retiens que ma photo est troisième sur 488 et le positif c’est que les “Infernalles” étincellent un peu plus grâce à cette photo !

    Interrogée sur mes photos, j’ai avoué que mes copines étaient mes sujets préférés et que ça ça ne changera jamais. Lors de la remise du prix j’ai été félicitée par le directeur d’@com aussi sponsor du club de Luzech, qui a apprécié de voir le logo de son entreprise sur la photo. Anecdote amusante, le père d’un lauréat m’a dit qu’il avait joué contre Luzech dans sa jeunesse.”

    Tout le club est très fier de sa joueuse photographe qui sait si bien capturer des instants et moments particuliers.

    L’exposition des 40 photos sélectionnées sera visible du 3 au 30 mars à l’Espace Reynès rue Timbal à Albi.

  • Le week-end de RQL

    Les Cadets et juniors Nationaux de RQL vont s’imposer à Blagnac chez le premier de poule.

    L’équipe des Cadets A de RQL

    Les cadets qui visent la première place de la poule se devaient de faire un résultat à Blagnac. Devant une équipe compacte et mobile, sachant parfaitement jouer sur la largeur du terrain (deux essais encaissés sur de belles actions de 3/4) nos vaillants petits cadets répliquèrent par leur pugnacité, ne lâchant rien, accrocheurs jusqu’à la fin et obligeant l’adversaire à de nombreuses fautes, fautes que RQL sut parfaitement exploiter ne se laissant pas emporter par la précipitation.

    Et ainsi grâce à leur ouvreur Edgar Anton qui aligna 6 pénalités, ils revinrent à chaque fois au score et passèrent même devant à quelques minutes de la fin. Il s’en fallut néanmoins de peu pour que les locaux à la dernière minute de jeu ne repassent devant, se voyant accorder une pénalité dans un premier temps, retournée contre eux dans un deuxième temps. Le score final 17 à 18 scelle le match.

    Les juniors après la défaite à la maison contre le dernier de poule ; avaient à cœur de se racheter chez l’ogre Blagnacois invaincu à domicile. Et du cœur ils en ont eu à revendre, tant ils ont montré de l’abnégation à ne rien lâcher et à ne jamais abandonner leur ligne d’en but face à l’adversaire du jour.

    Ce dernier venant inlassablement et vainement se heurter à la défense intraitable des coéquipiers du capitaine Floran Granger dont c’était le retour après blessure. Ce match somme toute fermé, eu égard une très forte opposition de chaque côté, s’est conclu sur un drop magnifique de Jules Jimenez à 10 mn de la fin qui a offert la victoire à Cahors. Victoire qui replace l’équipe dans la course finale à la qualification pour le championnat de France. Score final : 6 à 9.

    Un grand bravo à ces deux équipes qui font nourrir beaucoup d’espoir.

    RQL par ailleurs :

    – recevait à domicile le rassemblement Rugby Châtaigneraie (Maurs) en M19 ; nos juniors B se sont inclinés 24 à 17, honorablement encore une fois si l’on tient compte des difficultés à stabiliser l’effectif de cette deuxième équipe.
    – se déplaçait en M14 d’une part à Lacapelle Marival, d’autre part à Lavaur pour des plateaux du challenge ORC. A Lacapelle Marival, l’équipe 1 à XV a perdu 5 à 0 contre Valence d’Agen et s’est imposée largement 57 à 0 contre Lacapelle-Marival : à Lavaur, l’équipe 2 à X a perdu 24 à 22 contre Lavaur et gagné par forfait contre l’Avenir Villefranchois.

    Les rencontres à venir : le 7 mars RQL recevra en M16 Nat. le RST Terre des Confluences, en M18 Nat. le CA Catelsarrasin (rencontres au stade L. Desprats respectivement à 14h30 et 16h), en M16 à X le RST Confluent Murétain (au stade L. Desprats à 15h), les juniors B enfin se déplaceront à Moissac.

  • La bulle de Némo

    Aujourd’hui match à domicile, et comme toutes les équipes sont sur le front on jouera à Trescols. C’est pas plus mal, on a besoin de se retrouver et jouer à la douve avec toute cette agitation n’aurait fait qu’ajouter de la pression.

    Rdv est donné à 10h45. Ambiance bucolique avec pâquerettes et ânes au rendez-vous et surtout beaucoup de boue. La bonne nouvelle c’est qu’on aura pas besoin d’aller faire un gommage demain. Après quelques hésitations suite à une petite incompréhension entre coachs et joueuses, pas de réveil musculaire mais une petite marche dans les rues de luzech sous une petite bruine histoire de s’habituer au mauvais temps.

    11h45 c’est l’heure de manger ! Repas pris en commun avec les garçons, quand on dit que le club de luzech est une famille ça se confirme. Puis direction le terrain, il faut se préparer car le coup d’envoi est a 14h. Au moment d’aller à l’échauffement une grosse averse et quelques éclairs décident de perturber le timing.

    Les coachs prennent donc la décision de rentrer à l’abri le temps de laisser passer l’averse au grand bonheur des joueuses (et oui même votre poisson préféré n’aime pas trop être trempé). Après un échauffement sérieux c’est parti pour 40 minutes de combat. Une première mi temps rude avec du mal à concrétiser car les filles de Lacaune ne sont pas venus pour se promener.

    De l’envie, du combat, de la solidarité même s’il y a eu quelques déchets. La victoire est là et elle fait du bien !!! Direction la douche en vitesse pour se réchauffer et surtout aller encourager les garçons à la douve autour d’une réception qui fut très amicale et a permis d’échanger avec les adversaires qui sont forts sympathiques. 3 victoires en ce dimanche festif rien de mieux pour remotiver les troupes. Il faudra être studieuses aux entraînements pour préparer un dur déplacement à Albi dimanche prochain.

    L’aventure continue, à nous d’en écrire le prochain chapitre… Allez les infernalles ! Allez la douve !

Luzech Rugby

GRATUIT
VOIR