La bulle de Némo

Bon aujourd’hui, premier déplacement. Direction le nord du lot, enfin techniquement le sud de la Dordogne.

On reprend le rituel, écouteurs dans les oreilles et musique diverses et variées, films pour d’autres et même match de rugby (coupe du monde oblige !), il faut bien faire passer le temps même si le trajet n’est pas long. Pique-nique dans le bus qui se termine par les immanquables balisto.

Atelier coiffure pour certaines, sieste pour les autres et c’est le moment d’arriver au stade (après quelques manœuvres pour le bus). On pose le sac, une petite marche s’impose pour dégourdir les jambes, tester la pelouse et prendre la mesure du vent. Après une petite mise en place il est temps d’aller se changer.

Direction l’échauffement sous une chaleur écrasante pour un match à mi-octobre. Retour au vestiaire pour enfiler le maillot et être motivée par l’indétronable Méla. Et il est temps d’y aller.

Premier coup de massue avec un essai sur le coup d’envoi mais auquel on répond vite. Puis un autre essai pour les infernalles. On serre les dents mais la chaleur et les décisions arbitrales ont le don de mettre à rude épreuve les nerfs des rouges et blanches. En manque de lucidité, notre poisson « préféré » se voit affubler d’un carton jaune et se voit obliger de laisser ses copines pour deux minutes.

Les locales repassent devant au score et les infernalles courent derrière mais arrivent à obtenir le bonus offensif sur un dernier essai au dernier moment. Un match compliqué mais formateur. Après la frustration et la colère, une bonne douche et quelques victuailles redonnent le sourire aux luzechoises.

Le retour en bus sera quand même festif et hydratant ben oui il a fait chaud quand même. Reste à reposer les corps fatigués et à se remettre à travailler pour le prochain match à la douve le 10 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *