Féminines : RCL, un projet ambitieux

A l’heure où la distanciation sociale est encore de rigueur, du côté du Lot on mise plutôt sur un rapprochement avec bien évidement aucunes conséquences sanitaires si ce n’est une irrésistible envie d’aller assouplir les crampons de 18, confinés dans un sac de sport depuis trop longtemps.

Sous l’impulsion du président de Cahors rugby Didier Valade et de la présidente de Luzech rugby Ghislaine Rossignol, le rugby féminin va prendre un nouvel essor avec une entente entre les deux clubs. Si la tour de l’Impernal est suffisamment haute pour mirer du coté de Lucien Desprat, c’est bien pour développer et optimiser le potentiel rugbystique féminin du bassin cadurcien que ce projet fut lancé.

Désormais il faudra parler du Rassemblement Cahors Luzech (RCL) pour les Infernalles histoire d’associer l’expérience Luzechoise avec la puissance du club phare du département.

Si l’oignon faisait toujours la soupe, en mettant les petits plats dans les grands, l’union devrait faire la force de ce que nous conviendrons d’appeler un rugby de bassin, plus qu’un rugby de club.

Les filles du RCL seront engagées dans un championnat de Fédérale 2 à XV +18ans, avec entraînements et matchs partagés entre Luzech et Cahors. Le challenge est ambitieux car le rugby féminin est en progression chaque année mais il était temps de donner une belle carte à jouer du côté de la préfecture du Lot.

Les premiers engagements pour la saison prochaine sont déjà actés, avec des filles ultra motivées dans les starting-blocks, même si bien évidement il va falloir patienter avant de pouvoir sortir les maillots de la « naphtaline ».

https://www.facebook.com/RCLCahorsLuzechFeminines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Luzech Rugby

GRATUIT
VOIR