Faisons connaissance avec Samuel ALIX

Cette année, un nouvel entraîneur va prendre en charge l’équipe des Infernalles. Comme il est nouveau dans le club, nos reporters sont allés l’interroger pour que vous puissiez mieux le connaître.

Q : Tu peux te présenter ?
43 ans de Clermont-Ferrand même si je suis né à Boulogne/mer où je ne suis resté que deux années. J’ai commencé par des études de Comptabilité Commerce pendant mes années de Sport Etude à Ussel en Corrèze puis éducateur sportif, moniteur, éducateur, éducateur spécialisé et enfin sophrologue.

Q : Pourquoi avoir choisi le rugby ?
Le choix a été vite fait, car mon père avait joué au rugby et donc le chemin était tout tracé. Mais c’est aussi pour le combat, l’entraide, la cohésion ; des valeurs fortes que véhiculent ce sport.
J’ai joué principalement troisième ligne mais parfois au centre. J’ai commencé au stade clermontois puis à l’ASM jusqu’en espoir et enfin direction la réserve du bataillon de Joinville à Agen.
Puis Valence d’Agen en élite 2 pendant deux ans puis Fédérale 1 pendant 6 ans. Une pige à Moissac en Fédérale 2 et à Lauzerte comme entraineur joueur.

Q : Pourquoi rejoindre l’équipe de Luzech
Je souhaitais entraîner, ou manager une équipe, avec l’ambition de faire partie d’une belle aventure et ainsi continuer à progresser également. C’est ce que j’ai trouvé auprès des responsables du club, des anciens coaches et des joueuses avec des valeurs instaurées dans le groupe et un respect du club.
De plus, j’ai toujours aimé, lors d’intervention auprès d’équipes féminines, la capacité d’écoute de l’entraineur en essayant de comprendre ce qui est demandé avec une rigueur au travail que je n’ai pas forcément retrouvée dans le public masculin.

Mes meilleurs souvenirs sportifs ? Mon passage en sport étude et à l’armée. La période rugby à l’ASM et à Valence. Beaucoup de souvenirs, l’un des plus marquants a été de jouer contre Léon Loppy et Conchis. Bien entendu, vous ne serez pas étonnés de savoir que je suis supporteur de l’ASM et d’Aurillac

Mes autres passions ? Elles sont nombreuses : la montagne et la mer, le vélo, la course à pied, le paddle. Mais aussi la fête, la guitare et bien sûr l’Auvergne car je suis un vrai « bougnat ». Venez dans le Cantal, c’est magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *