Qualification en vue pour les Infernalles

Montauban 7 Luzech 3 (MT 0-3)
Pour Montauban 1 essai 1T
Pour Luzech 1 pénalité Cot

Composition : Treuil, Barbarou, Bazély K, Bazély M, Lassus, Henras, Salgues, Mardi, Cot (cap), Dufrene, Granata, Aulié, Pons, Sabatié, Lavergne, Huard, Velez, Warne-cleave

C’est pour ce genre de rencontre que toute joueuse de rugby comprend le sens et la valeur de son engagement de début de saison.

C’est donc dans la fameuse cuvette de Sapiac qu’allait se dérouler le match d’une saison que ce soit pour les filles de Montauban ou de Luzech.

Le temps est au crachin, les vastes tribunes sont bien garnies et dès le coup d’envoi on peut distinguer tout l’enjeu de ce match gravé sur le visage des filles.

Les tarn et garonnaises sont les premières à ouvrir le feu mais sur leur pénalité le ballon prend l’itinéraire bis et passe à droite des pagelles. Les infernalles sont en place mais souffrent en conquête, ce qui a pour conséquence d’entraîner un peu trop de fautes au gout de l’arbitre. La couleur blanche du carton pour Luzech ne souffre d’aucune équivoque. L’infériorité numérique ne pesant pas trop, ce sont les filles de la douve qui se voient offrir une pénalité aux 40m, mais le coup de pied de la demi d’ouverture s’échoue bien avant d’entrevoir les perches.

Les infernalles ont remis la main sur le ballon et ce sont les montalbanaises qui se mettent à la faute en offrant à Mélanie Cot 3 points mérités à la 25ème

Le match est crispé, mais Luzech est tout prêt de franchir la ligne quand l’arrière Hélène Lavergne est stoppée juste avant de franchir la ligne après une belle attaque avants-trois quart de plus de 50m.

L’arbitre, féminin pour l’occasion, envoie les deux équipes aux citrons avec la sensation d’un match plutôt maîtrisé par les infernalles et trois points dans l’escarcelle.

Changement de décor pour le second acte où l’on perçoit un gros regain d’activité des locales.

Les infernalles courbent l’échine, s’arc-boutent en défense et ont la bonne idée de bloquer l’attaque tarn et garonnaise qui semblait filer tout droit à l’essai.

La célèbre cuvette prend des airs de marée d’équinoxe et c’est fort logiquement que les filles de Montauban franchissent la ligne sur une action grand large. Essai transformé 7 à 3 à la 60ème

Nul besoin d’être sur l’île de beauté pour voir que les choses se corsent pour les infernalles ; la tension monte d’un cran, le jeu se hache et l’arbitre nous compose une jolie symphonie du sifflet. Sous la pression les luzéchoises offrent une pénalité à leurs adversaires à la 75ème 22m face aux perches

La route de la qualification semble définitivement fermée mais dans l’incompréhension la plus totale, les montalbanaises ne prennent pas les points et demandent une mêlée qu’elles vont perdre de surcroît. Ouf ! Pouvait-on entendre du côté rouge et blanc des tribunes.

Trois minutes plus tard , les tarn et garonnaises filent à l’essai mais un pied en touche sauve les lotoises de la catastrophe. Le match se terminera sur une ultime pénal-touche des lotoises et une victoire de Montauban.

Oui, mais voilà, nos amis les apothicaires étant particulièrement doués pour les comptes nous confirment qu’en perdant de 4 points, les filles de la douve gardent la possibilité se qualifier pour les quarts de finale. Pour cela il faudra prendre une victoire bonifiée en terre lomagnaise dans deux semaines.

Match compliqué pour les infernalles qui ont su plier sans rompre malgré la raréfaction soudaine de l’air en fin de match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Luzech Rugby

GRATUIT
VOIR