« Quand il faut y aller, il faut y aller » !

La trêve des confiseurs étant tombée définitivement dans l’oubli, celle des Infernalles arrive gentiment au bout du bout de son crépuscule.

Passée l’euphorie du dernier match aller, les m3 de calories ingurgités, les regroupements familiaux divers et variés ainsi que les séjours ostéopathiques pour cause de maintenance, l’heure est venue pour les filles de la Douve de remettre le bleu de chauffe.

Pour ce premier match de la phase retour, ce sont les filles de Brive qui sonnent au portillon. Match capital s’il en est, au vu du classement des deux équipes. En effet les Infernalles, en 4ème position, pointent à une longueur de leur adversaire du jour classées 3ème.

Le match aller avait donné lieu à un âpre combat essentiellement cantonné au milieu de terrain qui avait vu les corréziennes s’imposer logiquement sur le score de 12 à 0. L’heure de la revanche a donc sonné car depuis début octobre, les débats s’en trouvent nettement plus équilibrés.

Le travail des coaches Christian et Cali est en train de payer et ce malgré une trêve hivernale très longue et météorologiquement compliquée. Les filles du bord du Lot ont clairement leur destin, et le ballon, entre leurs mains quant à leur hypothétique qualification car si les deux premières que sont Périgueux et Romagnat paraissent (pour le moment) hors de portée, il est clair que passer l’obstacle corrézien, les placerait dans une position plus que favorable pour la suite de la compétition.

L’unique objectif étant la victoire, un public nombreux est donc attendu à 15 heures ce dimanche à la Douve pour un après-midi ensoleillé et rugbystiquement passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *