Ecole de rugby

Début prometteur pour nos U12 et U14  en Groupama

  • 2 victoires faciles pour les U14 « 1 » contre Castelsarrasin et Auch
  • 1 victoire contre Montech et 1 défaite contre Négrepelisse pour nos U14 « 2 »
  • 1 victoire contre Montech et 1 défaite contre Négrepelisse pour nos U12

Beaucoup de plaisir pour nos enfants malgré la pluie.

Félicitons aussi Aurélien Coldefy, Matis Perin et Baptiste Gonzalez sélectionnés en équipe du lot minimes

Belle prestation des cadettes M18

Le 3ème plateau de la saison était organisé par le RQF sur le terrain de la Douve à Luzech.

Les brumes du matin levées, c’est un beau soleil qui a présidé à 6 rencontres de bon niveau, puisque 4 équipes ont mené ce tournoi tambour battant.

Gaillac  déjà rencontré lors de la première journée et 2 nouvelles formations à découvrir, Tournefeuille et Montech. Un beau menu pour nos infernalettes.

Les résultats.

  • RQF Luzech s’impose nettement devant  Tournefeuille 5 essais à 1
  • Montech domine Gaillac sévèrement 8 essais à 0
  • RQF Luzech l’emporte  sur Gaillac 5 essais à 1
  • Montech récidive 9 essais à 1 devant Tournefeuille
  • Gaillac obtient sa première victoire face à Tournefeuile 6 essais à 1
  • Enfin en finale pour la 1ère place, Montech déborde RQF Luzech 17 à 7 (3 essai à 1).

Belle 2ème place des infernalettes

Les arbitres lotois (Midi-pyrénées) réunis à Luzech

Le 9 novembre dernier, les arbitres lotois du sud du Lot (Midi-pyrénées) étaient réunis au club house de Luzech pour une réunion de travail avec Dan Greuet DTA Midi Pyrénées et Christian Savignac, animée par Pierre Longchambon.

    

La réunion s’est achevée par une collation préparée par les bénévoles de Luzech en présence de la Présidente Ghislaine Rossignol qui avait tenu à faire déguster à ses hôtes le traditionnel et succulent gigot à la ficelle cuit dans la cheminée.

Béziat Patissier supporteur USL

Vendredi soir pour le repas des joueuses et joueurs seniors de l’USL, le dessert était constitué de délicieuses chouquettes préparées par Gabriel Béziat Boulanger Patissier de Luzech.

Ce dernier a tenu à préparer également une décoration (pas encore de Noël) qui orne désormais la cheminée de notre Club.

Un grand merci à ce fidèle supporteur dont les deux enfants Cyril et Guillaume jouent dans l’équipe senior de l’USL.

 

Patience et impatiences

S’il y avait un calendrier qui ferait passer le calendrier de nos écoliers pour un stage commando, ce serait assurément, celui que la FFR a concocté pour nos Infernalles.

Après avoir démarré le championnat avec 3 matches en 3 semaines, la cadence est passée à une rencontre toutes les 3 semaines et ce, jusqu’à la mi-décembre. Certes tout le monde était au courant dès la parution du dit calendrier mais c’est bien une fois que l’on est en plein dedans que l’on se rend compte de l’incongruité de la chose.

Ne doutons pas du travail et de la difficulté pour la fédération à élaborer les plannings ; il n’y a guère que ceux qui ne font rien qui se trompent pas mais quand même ! Imaginez que les filles vont se déplacer en Dordogne le 26 novembre (après 3 semaines sans jouer), pour y rencontrer une équipe qui, par le jeu des exemptions (poule de 7), n’a pas jouée depuis le 15 octobre !

La dose de patience qu’il faut dans ce cas-là est comparable à celle d’une armée de pécheurs à la carpe préparant leur concours mondial. Tout ceci est relativement perturbant.

Le bon côté de la chose, c’est que ce temps « libre » est propice à la récupération, pour le plus grand bonheur des kinés, ostéopathes et autres étiopathes aux talents de manipulateurs confirmés. A noter que les joueuses ont participé massivement à l’EKIDEN de Cahors le weekend dernier, contribuant ainsi à la recherche contre les maladies génétiques.

Pour les entraineurs, le principal souci est de maintenir le groupe assidu afin de ne pas perdre les acquis physiques et techniques tout en les améliorant. Il est bien évident que le manque de régularité des matches, n’est pas propice au maintien d’un rythme équilibré. Celui des troisièmes mi-temps masculines étant plus facile à conserver.

Bref, si tout vient à point à qui sait attendre, gageons que les filles de la Douve seront motivées comme jamais et, n’en déplaise aux « mercières », impatientes d’en découdre !

Page 47 sur 64
1 45 46 47 48 49 64