Luzech doit se relancer à St Jory

Luzech vient de concéder deux défaites consécutives ; l’une à Carmaux et l’autre à domicile contre une bonne équipe de l’Aviron Castrais. Le résultat est désagréable, Luzech est descendu à la septième place, 1 point devant St Jory qu’il visite.

Dans le même temps, St Jory a retrouvé des couleurs et vient de gagner à Ramonville et contre Carmaux. La partie sera donc compliquée et il faudra que le groupe luzéchois se remobilise pour espérer l’emporter dans ce match capital pour envisager la suite de la saison avec confiance.

Alors contre une équipe qui sait jouer, avec une forte culture du jeu d’avants et une maîtrise des ballons portés, il faudra défendre, être patients et efficaces sans rendre le ballon et s’exposer aux « cocottes » adverses.

Surtout que la semaine prochaine, c’est le TEC qui rendra visite à Luzech avec des ambitions forcément. La construction d’une belle fin de saison passe par St Jory et c’est bien le message que le capitaine blessé Quentin Rinié a délivré aux joueurs :  » les deux matchs qui arrivent seront primordiaux, deux victoires pour l’équipe première et tout est relancé pour atteindre l’objectif de la qualification. Pour l’équipe réserve, cela permettrait de valider quasiment le ticket des phases finales ».

Journée mondiale des bénévoles

Mercredi soir à Rocamadour dans les locaux de « Côté rocher » le Comité départemental de rugby du Lot organisait avec la FFR la première remise de récompenses pour les bénévoles des 17 clubs lotois.

Cliquez pour voir les photos

Le Président Jean Claude Tardieu a souhaité honorer deux bénévoles par club pour leur action et leur engagement. Pour le club de Luzech, Sylvie Cheype et Richard Hernandez ont été récompensés en présence de Ghislaine Rossignol la Présidente du Club.

Une belle soirée qui a permis de constater la richesse du « travail » de tous ces bénévoles au sein des clubs.

Une récompense bien méritée

Le Comité Olympique et Sportif d’Occitanie a lancé un concours intitulé « les trophées au féminin » . Dans la catégorie intitulée « Femmes de l’ombre », c’est Nathalie CALLES qui a été honorée.

Nathalie a été à l’origine de la création de l’équipe féminine en faisant le lien avec la Présidente Ghislaine Rossignol. Elle a été joueuse, capitaine et entraîneur. Elle a aussi été éducatrice à l’école de rugby avec son mari Aurélien pendant plusieurs années.

Après avoir arrêté de jouer et d’entraîner, elle a été responsable de l’équipe féminine. Toujours présente pour toutes les manifestations et organisations de la vie du Club, comme les journées découvertes.

Elle apporte son soutien technique à l’école de rugby féminin nouvellement créée RQF (Rugby Quercy Féminin)

Aujourd’hui, elle souhaite aussi s’engager dans le rugby adapté et a suivi une formation spécifique.

Dans le même temps le club de luzech rugby a signé une convention avec Boissor pour la création d’une section rugby adapté.

Nathalie recevra son prix  Dimanche 9 Décembre à Toulouse  (Lors de la mi-temps du match de l’Elite 1 Féminine de Rugby « Stade Toulousain / AS Bayonnaise »).

La Présidente du club, Ghislaine Rossignol l’accompagnera pour la remise de ce trophée.

Repas partenaires

Dimanche dernier en ouverture du match face à l’Aviron Castrais, les ficelles et les gigots étaient de sortie dans la cheminée du club-house. La commission partenariat dirigée par Jean Yves Lenoir avait bien fait les choses, accompagnée des bénévoles du club.

Un repas a réuni partenaires, supporteurs, dirigeants et bénévoles pour une journée de convivialité comme l’USL sait en proposer.

Etaient présents :  les entreprises @com, Transports Delrieu, Boulangerie Béziat, Les 4 vins et la base de Caïx, Capucines fleuriste et la mairie de Luzech.

  

  

Les anciens et très anciens

Tous les Ratas …

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal, fatigués de porter leurs misères hautaines, les Ratafios ( Rassemblement des Anciens Trois quarts et Avants Formés Sous l’Impernal à l’Ovalie Stupéfiante), alourdis par le poids des ans, étaient depuis, quelques mois, envahis de doutes concernant leur avenir.

C’est ainsi que l’arrivée en leur sein de leurs jeunes successeurs, les Ratafioles, a permis de voir le groupe des très anciens reprendre le goût du jeu et le plaisir de se retrouver. L’arrivée de ces jeunes frétillants a provoqué un électrochoc régénérateur. Les deux groupes se retrouvent donc à Caïx tous les vendredis pour des galopades endiablées après ce ballon ovale dans la passion qui ne les quitte pas, prêts bien sûr à participer à quelques tournois de flag pour sortir de la routine.

Les repas d’après Flag conservent toute leur importance et ont été organisés avec une plus grande présence au club-house de l’USL et des Rata-repas une fois par mois.

Gageons que cette nouvelle jeunesse les gardera encore longtemps en forme car comme ils l’espèrent tous : «verba volent, Ratafios-les manent »… qu’on se le dise !

Note de la rédaction : Verba volant, scripta manent est une locution latine qui peut se traduire en français : « les paroles s’envolent, les écrits restent »

Que de regrets pour les féminines !

Rodez 15 Luzech 7 (MT 5-0)

Pour Rodez 2 essais 1P 1T
Pour Luzech 1 essai Pons 1T Cot

Composition : Barbarou, Aulié, Treil, Bazély, Henras, Salgues, Mardi, Lassus, Bastit, Dufrene, Annes, Cot, Pons, Sabatié, Lavergn, Baillet, Vermonet, Estrada, Vigié

C’est dans des conditions glaciales que l’homme en vert donne le coup d’envoi. D’entrée de jeu les luzéchoises investissent le camp ruthénois afin de gagner la bataille territoriale. Le jeu est perturbé par un fort vent froid qui rend difficile les lancements. Les lotoises campent dans le camp aveyronnais mais ces dernières ouvrent grand large en sortie de mêlée et depuis leur 30 mètres traversent tout le terrain pour aller aplatir au pied des poteaux à la 25e. 5 à 0 contre le cours du jeu.

Les infernalles réinvestissent le camp ruthénois, mais trop de ballons tombés empêchent de concrétiser quelques actions que ce soit. Rodez subit et profite de chaque opportunité qui est offerte. Heureusement, un retour in extremis de Mathilde Pons empêche toute aggravation au score. 5 à 0 pour les locales à la pause.

En seconde période, on prend les mêmes et on recommence avec une domination territoriale tout aussi stérile. A l’instar du premier acte sur une sortie de mêlée fermée, elles traversent tout le terrain pour de nouveau aplatir entre les perches. 12 à 0 Patatras, 5 minutes plus tard 3 points de plus sur une pénalité façon poteau rentrant qui permet de redéfinir la notion de réalisme.

Les lotoises n’abdiquent pas et sur un mauvais renvoi des ruthénoises la « très en jambes » Mathilde Pons récupère le ballon au milieu du terrain pour traverser toute la défense adverse et fini par s’écrouler dans l’en-but pour un essai plus que mérité transformé par Mélanie Cot à la 70e 15 à 7.

Les infernalles auront une ultime chance de revenir avec le bonus défensif mais la dernière touche sur les 5 mètres aveyronnais n’est pas conclue victorieusement et l’arbitre siffle la fin du match avec un énorme sentiment de frustration à la vue des 70 minutes passées dans le camp ruthénois.

Démoralisant, rageant mais encourageant pour la suite.

Luzech aura tenté en vain

US LUZECH 5-20 AVIRON CASTRAIS (5-10 m-t)

Pour Luzech : 1 essai Ramos
Pour l’Aviron Castrais : 2 essais, 2T 2P

Cliquez pour voir la totalité de l’album

Composition : Evêque C, Bonneval, Maruesco – Béziat G, Ramos, Evêque M., Lamata, Capdevielle,  Escaich, Lascoux, Sodoyer, Zorzanello, Passedat, Lavergne,  Vidus,  Costes, Ayral, Barrières, Souchon, Fage, Pradayrol, Resséjac.

Dès l’entame de match, Luzech propose du jeu, joue chez l’adversaire. Mais sans parvenir à marquer. A la sixième minute, Castres obtient une pénalité aux 42 mètres transformée (3-0). Ils inscrivent un essai à la dixième minute pour avoir un avantage de 0-10. Les Lotois sont dans le match contre une belle équipe solide devant avec deux pièces maîtresses qui distribuent le jeu derrière le 10 et le 15.

Luzech ne se résigne pas et se lance à l’attaque. Au terme de plusieurs temps de jeu, la balle parvient à Néné Ramos qui réduit le score (5-10 à la 20ème). Un autre beau mouvement à la 37ème permet une belle échappée sur l’aile et l’obtention d’une touche aux dix mètres de l’en but adverse. Mais Luzech domine de manière stérile ou perd des ballons en conquête.

L’adversaire en profite pour bien gérer le match, les temps faibles et les temps forts. Alors que Luzech est à dix mètres de la ligne castraise, la pénalité est jouée sans conclure. Et sur une attaque adverse, quelques placages manqués permettent au centre adverse de scorer pour donner un avantage décisif (pén. 5-13 45è, essai tr. 5-20 59è).

Si Luzech tente et met à la faute Castres qui aura trois cartons jaunes dans la partie, rien n’est marqué. La défense des visiteurs est solide, leur jeu bien organisé pour contrer la vaillance des Lotois. Luzech a bien tenté en vain.


Luzech B 29-7 Castres B

4 Essais de Luzech : Lèbre (3), Ribes, 3T 1P Ribes

Luzech a su être efficace et marquer deux essais par période pour dominer les visiteurs et gagner le point de bonus offensif. Les jeunes pousses et moins jeunes assurent et continuent d’engranger des points synonymes de phase finale en fin d’année. Ne pas se relâcher, continuer à travailler pour prendre du plaisir dimanche après dimanche. Bien joué.

Page 4 sur 50
1 2 3 4 5 6 50