A la découverte d’Hélène Lavergne

Nouvelle venue dans les Infernalles ; Hélène LAVERGNE a 25 ans.

Elle est originaire de Dégagnac. Après un Bac S  elle est partie Gendarme Adjoint Volontaire ( GAV ) pendant 3 ans et demi à St Marcellin 38 et à Orthez 64. Actuellement elle est monitrice d’auto école à Prayssac.

« J’ai joué au rugby au lycée Monnerville à Cahors puis j’ai fait une saison de rugby à 7 à St Marcellin en tant que talon, puis 2 ans de rugby à 15 à Salies de Béarn (64) où j’ai joué 3ème ligne aile et aussi arrière.

J’aime le rugby car c’est un sport de contact, mais aussi c’est une grande famille avec de vraies valeurs. J’ai choisi Luzech car dans le Lot, il n’y a pas beaucoup d’équipes féminines mais c’est surtout la réputation des infernales qui m’a convaincue avec leur joie de vivre et leur passion pour le rugby.

Mes meilleurs souvenirs sportifs que ce soit au foot, comme au rugby sont le partage de la vie d’équipe.  Comme beaucoup de monde, je suis supportrice du Stade Toulousain. Je pratique aussi l’équitation qui est une autre passion. 

Mes premières impressions depuis mon arrivée sont très positives. J’ai trouvé une très bonne ambiance et un accueil très sympa des nouvelles joueuses. L’intégration a été facile et rapide. » 

Premier match avec Gramat

La première rencontre amicale de la saison a été l’occasion de recevoir à la douve l’équipe de Gramat.

Trois mi-temps ont permis d’effectuer une large revue d’effectif des équipiers seniors. Gramat qui jouera cette année en Honneur est une équipe dynamique et très joueuse et le public curieux de découvrir les nouvelles équipes a pu assister à de belles phases de jeu de la part des deux équipes.

Une bonne préparation pour le premier match de championnat dimanche prochain devant St Jory à Luzech

 

Une nouvelle recrue…

Bonjour, je m’appelle Samuel Bonneval, j’ai 18 ans, je suis né à Cahors. J’ai eu mon baccalauréat professionnel commerce avec mention et je poursuis mes études en BTS Muc.

Je joue au poste de talonneur, j’ai commencé le rugby à 7 ans à Cahors, je n’ai jamais changé. Ma dernière saison n’était pas exceptionnelle, j’ai trouvé l’ambiance pas géniale.

Oui, je connais des joueurs comme Clément Lavergne et son frère Louis, Elian Leporc, Florian de Brito et Nicolas Loupias. Mon meilleur souvenir au rugby est ma saison 2014-2015 avec un groupe d’amis exceptionnel.

Je supporte l’ASM Clermont Auvergne. Mon passe temps préféré est l’apéro, je visite les bars qui représentent un beau paysage quand on est accoudé au comptoir…

La rentrée des Infernalles

Toutes les bonnes choses ont une fin diront les uns et vivement que ça recommence diront les autres. Finis donc les longs weekends océaniques teintés de cuivres, de rouge et de blanc, le tout parfumés d’une odeur intemporelle de persillade que nécessite la douce cuisson des cœurs de canards.

Finis les samedis et dimanches où tout le monde se retrouve dans le village de l’autre, histoire de se rappeler d’où l’on vient, au moins une fois l’an, agrémentés de ses classiques concours de pétanque et de ses trois cafés gourmands communs à toutes les fêtes de France et de Navarre cette année.

La fête à Luzech, le weekend dernier, sonnait donc « le glas » des vacances pour la plupart mais donnait également le top départ d’une intensification de la préparation physique des Infernalles, en effet, les pensionnaires de la douve ont eu droit à une séance dédiée aux très appréciés tests physiques.

Le nouveau coach, Samuel Alix, a besoin de jauger les forces en présence sachant que la reprise officielle de la compétition est prévue le 30 septembre. Les filles de la Douve sont engagées en championnat de France de fédérale 2 féminines à quinze et évolueront sûrement dans une poule de huit équipes. La ligue Occitanie ayant introduit le rugby à 10, beaucoup d’équipes aux effectifs limités (en nombre) se sont donc tournées vers ce nouveau championnat ce qui a pour conséquence une certaine redistribution géographique pour les Infernalles. Le calendrier définitif ainsi que la composition des poules seront connus dans les prochains jours mais il y a fort à parier que les filles auront un ou deux matchs contres des équipes, jusqu’à aujourd’hui, jamais jouées.

Le recrutement est toujours très actif du côté des Infernalles et pour compenser l’arrêt de quelques cadres supérieurs (en âge), on notera l’arrivée de nouvelles têtes qui participent grandement au renouvellement de l’effectif ainsi qu’à son rajeunissement nécessaire à la pérennité du club.

Le Club n’a pas ménagé ses efforts pour intéresser et faire venir la gente féminine aux pieds de l’Impernal puisse que les licences sont gratuites, les repas post-entrainement du vendredi soir aussi, et qu’il existe une multitude de possibilités de co-voiturage pour favoriser les déplacements vers Luzech. Il n’est donc absolument pas trop tard pour intégrer le groupe des Infernalles.

Le contenu des entraînements (mercredi et vendredi soir) va donc s’intensifier progressivement jusqu’au début du championnat avec entre temps, un weekend d’intégration (les 22 et 23 septembre) composé, de petites séances d’entraînements ainsi que des activités et repas en commun le samedi, le tout conclu par un match amical contre les féminines de Rodez le dimanche.

Vivement que ça recommence pouvait-on entendre ce weekend à la fête à Luzech, et même si elles ont passé tout l’été avec la « Corrèze en cathéter », la rentrée rugbystique des Infernalles se fera surement avec la « Douve en perfusion ».

Page 3 sur 56
1 2 3 4 5 56