A la découverte de Fabrice Escaich

Bonsoir, je suis Fabrice Escaich, né à Toulouse. Je suis marié, un enfant, un petit garçon. J’ai 32 ans, 1m70 pour 85 kg. Je suis enseignant au Lycée Gaston Monnerville de Cahors, en maintenance automobile.

Je débute le rugby à Mazères sur Salat (31), jusqu’à 18 ans. Je joue au TAC (Toulouse),à Marcq-en-Bareuil (59 Nord), Nogaro (32 Gers), Puy L’Evêque et enfin Luzech. J’arrête un an pour une opération à l’épaule avant de  reprendre cette saison.

J’ai été troisième ligne en jeune, demi de mêlée en sénior, puis trois quart centre et enfin troisième ligne. Mon meilleur souvenir ? Le titre de champion des Pyrénées 2008 avec Mazères sur Salat.

Je suis la carrière de Julien Rey avec qui j’ai eu la chance de jouer.  Mon père a joué avec William Servat à Mazères avant qu’il rejoigne le Stade. Et cela fait bientôt dix ans que j’ai rejoint cette belle région du Lot. Allez la Douve !

Luzech ramène la victoire de St Nicolas de la grave

La Nicolaïte 13 Luzech 17 (MT 10-10)
Pour Luzech : 2 essais Relhié, Calvo, 2 T, 1 P Rinié
Pour St Nicolas : 1 essai, 1 T, 2 P

Composition : Maruesco, Baysse, Prunis, Béziat G, Evêque Ch, Ramos, Sodoyer, Escaich, Martinez, Capdrot, Béziat C., Pradayrol, Relhié, Passedat, Rinié (c), Fage, Barrières, Ayral, Calvo, Costes, Resséjac

Sur un terrain en très bon état, Luzech a perdu des ballons, cafouillé son rugby au point de laisser St Nicolas croire jusqu’au bout à la victoire. Mais sur chaque forte domination de La Nicolaïte, la défense a été vaillante, présente et la victoire est tout de même au rendez-vous.

L’entame de match voit Luzech perdre deux ballons successivement, ce qui permet aux locaux d’occuper le camp lotois et de tenter de marquer, mais en vain.

A la demi-heure de jeu, une attaque en bout de ligne permet à Relhié de conclure. 0-7 28e. St Nicolas réplique de suite 7-7 (34è) par ses avants. A la pause, le score est de 10 à 10.

En deuxième période, St Nicolas tente et mène 10-7 sur une pénalité avant que Calvo en bout de ligne parvienne à donner un avantage de 17-13 aux visiteurs. Essai transformé par Rinié 72è. Les dernières tentatives tarn-et-garonnaises sont infructueuses, la défense et la vaillance lotoise sont au rendez-vous pour une victoire précieuse à défaut de la manière.

Quatre points précieux dans la course à la qualification aux phases finales, quatre points qui permettront au groupe de travailler sereinement les semaines prochaine.

Luzech se fait contrer par les brivistes

Luzech 10 Brive 21 (MT 10-14)
Pour luzech 1P Cot,  1 essai Dautremepuich, 1T Bastit
Pour Brive 3E, 3T

Composition : Treil, Aulié, Bazely K, Mardi, Bazely M, Salgues, Henras, Chevillard, Calles, Cot, Pons, Dufrene, Bastit, Sabatié, Galthié A, Dautremepuich, Lassus, Galthié M, Estrada, Roziers, Huard, Adde

Le soleil ayant pris un RTT de dernière minute, c’est sous un temps frais et gris que le coup d’envoi est donné. Les équipes sont tendues pour ce match à enjeu. Les 10 premières minutes sont équilibrées, le jeu se cantonnant au milieu de terrain. Pons, sur une percée, est à deux doigts de filer à l’essai mais elle est reprise sur la ligne des 22m. Les Infernalles ouvrent logiquement le score sur une pénalité de Cot à la 18ème. 3-0

Les rouge et blanche continuent à pousser, leur pénaltouche avance, mais elles se font intercepter laissant filer l’arrière adverse, pour un essai de 90m entre les perches. 3-7

Dix minutes plus tard, ces mêmes corréziennes récidivent en récupérant un ballon tombé au milieu du terrain pour un nouvel essai longue distance. 3-14 Les filles de la douve ne se laissent pas abattre et reviennent investir le camp corrézien. Sur une altercation, l’arbitre expulse les deux capitaines faute d’avoir vu l’origine de la chamaille.

On joue les arrêts de jeu et les luzéchoises sur un nouveau temps fort viennent aplatir enfin par l’intermédiaire de Dautremepuich. Essai transformé en coin par Bastit. L’arbitre renvoie les deux équipes aux citrons sur le score de 14 à 10 pour les visiteuses.

Le jeu reprend et la deuxième temps est plus enlevée, mais brouillonne. Malgré deux belles percées d’Adde et Pons, ainsi qu’un gros travail des avants, ce seront les Corréziennes qui enfonceront le clou sur la sirène. 21 à 10 pour Brive qui remporte le match qu’il ne fallait pas perdre.

A noter la prestation quasi militaire de l’arbitre digne d’un sergent recruteur du corps des marines. Enorme déception pour Luzech qui avait pourtant la place pour l’emporter. Il faut vite se mobiliser le week end prochain, pour un déplacement en terre de nouveau corrézienne à Neuvic.

« Quand il faut y aller, il faut y aller » !

La trêve des confiseurs étant tombée définitivement dans l’oubli, celle des Infernalles arrive gentiment au bout du bout de son crépuscule.

Passée l’euphorie du dernier match aller, les m3 de calories ingurgités, les regroupements familiaux divers et variés ainsi que les séjours ostéopathiques pour cause de maintenance, l’heure est venue pour les filles de la Douve de remettre le bleu de chauffe.

Pour ce premier match de la phase retour, ce sont les filles de Brive qui sonnent au portillon. Match capital s’il en est, au vu du classement des deux équipes. En effet les Infernalles, en 4ème position, pointent à une longueur de leur adversaire du jour classées 3ème.

Le match aller avait donné lieu à un âpre combat essentiellement cantonné au milieu de terrain qui avait vu les corréziennes s’imposer logiquement sur le score de 12 à 0. L’heure de la revanche a donc sonné car depuis début octobre, les débats s’en trouvent nettement plus équilibrés.

Le travail des coaches Christian et Cali est en train de payer et ce malgré une trêve hivernale très longue et météorologiquement compliquée. Les filles du bord du Lot ont clairement leur destin, et le ballon, entre leurs mains quant à leur hypothétique qualification car si les deux premières que sont Périgueux et Romagnat paraissent (pour le moment) hors de portée, il est clair que passer l’obstacle corrézien, les placerait dans une position plus que favorable pour la suite de la compétition.

L’unique objectif étant la victoire, un public nombreux est donc attendu à 15 heures ce dimanche à la Douve pour un après-midi ensoleillé et rugbystiquement passionnant !

Déplacement à risque pour Luzech

Les entraîneurs Cantagrel et Tourriol avaient parlé de la réception de Verfeil comme d’un tournant. Malgré la défaite, les garçons ont su réagir et décrocher une victoire acharnée et méritée à Montech. Avec un match plein gagné contre le TEC, Luzech présente un bilan de 7 victoires et 5 défaites pour 7 matchs joués à la maison et 5 à l’extérieur.

L’analyse des forces en présence et l’expérience de la saison dernière, obligent à viser une quatrième place de poule ; cela passe par d’autres victoires à l’extérieur, pour être ambitieux, sereins et préparer la saison prochaine tranquillement.

Six ans de disette sans matchs couperets. La faim nous ronge, les joueurs et les spectateurs veulent connaître le plaisir des phases finales. Aussi, le déplacement à La Nicolaïte est essentiel pour gagner un troisième match consécutif, avoir un tout petit matelas sur le septième de poule, et viser la quatrième place. Il faudra ensuite s’y accrocher et ne rien lâcher match après match et faire confiance dans l’équipe à cette équipe de jeunes très solidaire.

La dynamique est bonne, il ne faut laisser retomber le « soufflé », ne pas se contenter de notre position, travailler et se faire plaisir. Les résultats suivront soyons en sûrs.

Repas partenaires

Dimanche dans le club House de l’USL près de 70 participants ont pris part au repas partenaires et supporteurs organisé en « ouverture  » aux matchs des seniors face à l’équipe du TEC.

Vinovalie et ses invités, ainsi que des supporteurs, des joueuses, des éducateurs notre chauffeur de bus préféré et autres gourmands de Douelle et d’ailleurs, … ont pu déguster les célèbres gigots de l’USL.
La Présidente Ghislaine Rossignol a tenu à souligner la « bonne santé » du club et les bons résultats des équipes seniors garçons et filles qui peuvent prétendre jouer la qualification pour les phases finales lors des prochaines rencontres.
La formation reste l’axe fort de l’action de l’USL et elle porte ses fruits avec le travail remarquable au sein de RQL et RQF, et ses jeunes joueurs et joueuses heureux de fouler la pelouse de la douve. Des propos repris par Gérard Alazard le Maire de Luzech et Marc Gastal le Conseiller Départemental qui ont souhaité au club un printemps radieux sur les terrains.
 
Un grand merci à tous les bénévoles de la cuisine et du service pour ce repas savoureux.
Page 29 sur 49
1 27 28 29 30 31 49