Découvrons Benoit Judickaël LAMATA

« Je suis né en Nouvelle-Calédonie et je suis d’origine Wallisienne (Wallis-et-Futuna). J’ai 2 sœurs Mireya et Kimberley et 1 petit frère Mickaël. Je suis l’aîné de ma petite famille.

Mon parcours tourne beaucoup autour du sport, puisque qu’après un sport étude en Volley-ball, je me suis tourné vers le Golf y compris professionnellement comme éducateur pour personnes âgées au Golf de Dumbéa. J’ai pratiqué de nombreux sports depuis l’âge de 5 ans dont le rugby dans l’équipe URCD de Dumbéa qui était championne de mon île que ce soit à 7 ou à 15.

J’ai choisi le rugby grâce au grand-frère de ma mère, car quand j’étais plus jeune, j’allais à chaque tournoi ou Match qu’il jouait. Le rugby m’a apporté beaucoup dans les relations avec les autres car j’avais plutôt mauvais caractère. Le rugby m’a changé.

Depuis, mon arrivée à Cahors, je n’avais pas envisagé au départ intégrer une équipe de rugby. Mais quand on m’a parlé de Luzech, et que j’ai découvert l’ambiance j’ai tout de suite retrouvé mon ancien club.

Je ne supporte pas de clubs en particulier à part l’équipe de Luzech. Je dis équipe ; mais pour moi c’est ma Nouvelle Famille. Une région ou un pays dont je voudrais vous parler ? Là c’est facile : je vous propose d’aller visiter mon  île. 

Quand je suis arrivé à Luzech, j’ai tout de suite eu un coup de coeur, car j’y retrouvais mon ancien club. Je me sens chez moi à l’USL. Merci à tous de m’avoir accepté dans l’équipe et autant d’amitié ça fait plaisir. Je ne voudrais pas oublier Cédric grâce à qui j’ai connu Luzech.

Cette saison, j’espère que je vais pouvoir apporter quelque chose à l’équipe. Ce qui est sûr, c’est que je donnerai tout sur le terrain pour vous remercier. Allez Luzech. »

Avant match

Avant le premier match de la saison des seniors, nous avons rencontré Quentin Rinié.

Nous sommes à quelques jours du début de la saison, nous sommes très impatients d’y être. C’est une saison pas comme les autres, c’est celle du CENTENAIRE ! C’est énorme en tant que joueur de faire partie d’une saison comme ça. Maintenant le groupe doit être conscient que ce n’est pas une année comme les autres, à nous de mettre en avant les valeurs de l’US Luzech. Ces valeurs que les anciens ont su maintenir pendant 100 ans . Il faudra respecter tout ça, tous ceux qui ont fait ce que Luzech est aujourd’hui.

Une nouvelle saison avec des équipes que l’on connaît, mais d’années en années les effectifs changent. Nous débutons dimanche à la Douve contre Saint-Jory, une connaissance, qui nous a battu les deux dernières saisons sur nos terres . Nous savons donc à quoi nous attendre.

Notre groupe a bien évolué cet été, avec l’arrivée de beaucoup de jeunes, ce qui fait du bien : ça va rebooster le groupe ! Ils se sont bien intégrés, d’ailleurs dimanche nous allons les introniser, après un objectif de deux victoires. L’ambition cette année est de qualifier les deux équipes ; nous ne pouvons pas nous permettre de passer à côté une année de plus et de finir la saison en phase de poule comme trop souvent . Des bénévoles s’investissent au club, travaillent dans l’ombre pour notre réussite, donc nous devons être à la hauteur sur le pré pour eux !

On a fait deux matchs amicaux contre les juniors de Cahors et l’équipe seniors de Gramat . Deux matchs bien différents, qui nous ont montré que nous avons encore de la marge, du travail à faire pour progresser, mais il y a aussi eu de nombreux points positifs.

Les entraînements, avec un effectif en nombre, sont satisfaisants dans l’état d’esprit, l’envie, l’implication et le travail. Au groupe de continuer de travailler pour que l’année du centenaire reste dans les mémoires comme une année réussie avec énormément de bons moments ! Rendez-vous dimanche à la Douve ! Allez la Douve…

Les féminines en poule 8

Fédérale 2 Féminines

Les 60 clubs engagés sont réparties en 12 poules géographiques, avec 5 équipes par poule.
Les rencontres se disputent en matches “Aller” et “Retour”.

A l’issue de la phase qualificative :

  • Les 24 équipes classées aux 2 premières places de chaque poule sont qualifiées en playoff (6 poules de 4 équipes)
  • Les 36 équipes non-qualifiées en playoff participent au challenge fédéral (9 poules de 4 équipes).

La poule 8 est composée de : RUGBY CANTON PUY L’EVEQUE – STADE RODEZ AVEYRON – A S LAYRACAISE – STADE AURILLACOIS  – U S LUZECHOISE

Supporteurs du bout du monde

Vous êtes nombreux à suivre les pérégrinations de la Vélove Family. Christophe, Valérie et leurs trois enfants sont partis de Luzech, il y a trois mois pour faire un tour du monde à bicyclette.

Mais ils n’oublient pas l’USL dont ils arborent fièrement la tunique à travers le Chili, l’Argentine, la Bolivie et le Pérou.

Voici un petit message de leur part à l’attention des joueurs et du club :

Bon courage à l’USL pour cette nouvelle saison qui commence dimanche à la douve. On vous suivra et vous encouragera à distance.

Bravo encore à tous ses bénévoles qui s’engagent avec tant de générosité et de passion.  Bises Péruviennes,

Infernallement votre !

Voila six ans que sous la houlette de quelques passionnées et avec la bienveillance de Ghislaine Rossignol, la section de rugby féminin prenait vie aux pieds de l’Impernal, répondant au joli sobriquet d’Infernalles (avec deux ailes).

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts emmenant son contingent d’histoires, de passions, de changements et de cheveux blancs. Les choses s’étant stabilisées l’année dernière, il n’est pas exagéré de parler de l’extrême importance de la saison à venir et ce pour trois raisons majeures.

La première, tout naturellement, vient du fait qu’il n’y ait aucune saison qui ne soit pas importante. Aussi sûr que deux et deux font quatre !

La deuxième, beaucoup plus factuelle, concerne l’effectif aussi bien qualitatif que quantitatif. En effet, quelques cadres ayant décider de prendre une retraite bien méritée, pas mal de nouvelles têtes ont débarqué sur les quais de la Douve avec pour mission (et en toute humilité) de remplacer les « vieilles », détentrices de licences uniquement tamponnées pour les troisièmes mi-temps. Changement aussi pour le coaching-staff, puisque le duo catalano-bourian (Christian et Cali) a décidé de laisser sa place au massif (central) Samuel Alix. Celui-ci sera quand même de temps en temps épaulé dans sa mission par des anciens ou anciennes pour qui les démangeaisons deviendraient trop envahissantes. Tout ce petit monde ayant aussi comme objectif croisé, celui d’apprendre à se connaitre, essence même de toutes bonnes relations d’un duo entraîneur-joueuses.

La troisième raison (et pas des moindres) vient du fait que cette saison est également celle du centenaire du club, ce qui enlève définitivement toute normalité à celle-ci. Certes, les Infernalles n’ont « que » six ans d’existence au sein de l’U.S.L. mais elles font désormais parties des murs et seront donc présentes aussi bien sportivement qu’humainement afin de faire honneur au club qui les a vu naître. Hors de question de galvauder un tel événement d’autant que celui-ci s’annonce grandissime. Une belle fête est en cours de préparation.

L’importance de ces raisons n’étant plus à démontrer, il est impossible de parler des filles de la Douve sans évoquer, ce qui fait leur force, c’est-à-dire leur état d’esprit. Vous pouvez avoir les meilleures compétences rugbystiques du monde, si votre tête est plantée à coté des épaules, ça ne fonctionnera pas.

Depuis bientôt 18 mois, ce groupe vit bien, il vit ensemble aussi bien sur et en dehors du terrain. Un groupe qui fonctionne grâce aux sacrifices que consentent beaucoup d’entre elles notamment les jeunes mamans, les lointaines, les étudiantes etc… Ce groupe où les filles se respectent entre elles, ce qui fait qu’elles respectent leur club et par conséquence leur sport.

La noblesse de l’ovalie n’est absolument pas mise à mal (hormis pour les machos récalcitrants et autres inventeurs du moyen-âge) par la gente féminine. Ce groupe qui a su conquérir le cœur des hommes et des femmes qui tiennent le club à bout de bras. Ce groupe qui vous fait traverser des montagnes de sensations en vous provoquant des tsunamis émotionnels à faire pâlir tous les océanographes de la planète. Ce groupe qui vous donne envie de rire et de pleurer avec elles. Ce groupe qui marche aussi à l’humilité vous invite à rejoindre leur cercle, avec l’aide des anciennes qui veillent aux grains et des nouvelles qui rafraîchissent le tout.

Ce groupe – qui vient aussi encourager ses alter-ego masculins – vous donne rendez-vous tout au long de la saison sur les bords du lot (et d’ailleurs) afin de d’observer toutes leurs petites gueules d’ange galoper après d’autres filles qui courent derrière un ballon aux rebonds définitivement anarchiques.

Allez la Douve et longue vie aux Infernalles !          Olivier Cot

Luzech reçoit St Jory

Après un travail foncier, puis des entrainements plus qualitatifs pour être à plein régime au mois de septembre, il est temps de retrouver le terrain de Luzech en compétition officielle.

Ce sont nos amis de Saint-Jory qui viennent, ambitieux comme l’an passé. Un bon test pour le nouveau groupe de joueurs seniors qui intègre des jeunes prometteurs et qui veut progresser.

Il est l’heure de se mesurer en compétition officielle à des équipes habituées aux joutes de la promotion d’honneur voire au-dessus. Une bonne occasion d’envoyer du jeu en respectant toutefois tous les fondamentaux du rugby : conquête, agressivité, qualité de passe, conservation du ballon, devant un public qui viendra nombreux à n’en point douter.

L’envie est là, tant chez les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants et les bénévoles. Tout le club est  dans les « starting blocks » avec le centenaire qui s’approche !

Pour prendre patience, quoi de mieux que de bons résultats. Cela commence dimanche pour le groupe de 45 joueurs environ. La tâche sera compliquée, ce qui rendra la victoire plus belle encore.

Dimanche à 13h30 et 15h au stade de la douve, Luzech débute donc la phase de championnat promotion honneur de la nouvelle Ligue Occitanie avec une vieille connaissance rencontrée à de multiples reprises. Une belle rencontre en perspective.

Page 2 sur 56
1 2 3 4 56