Les Féminines s’inclinent sans démériter à Romagnat

Romagnat 41 Luzech 17 (MT 12-10)

Pour Romagnat 7 essais 3T
Pour Luzech 2 essais Mardi(2) 2T 1P Cot

Composition : Velez, Aulié, Treil, Bazely, Lassus, Mardi, Henras, Salgues, Chevillard, Roziers, Vermonet, Callès, Adde, Cot, Bastit, Pons, Sabatié, Dufrene, Marzorato, Estrada, Huard

Photo Maxime Fraisse

Pour le dernier match de la saison et accessoirement la journée mondiale du poisson, la météo avait décidé de mettre les petits plats dans les grands avec du soleil en plat principal. Une fois le son strident du sifflet entendu, il était clair que l’option round d’observation n’allait être retenue par aucune des deux équipes.

Les Infernalles prennent le score sur pénalité qui concrétisent 10 excellentes premières minutes. Les jaunardes piquées au vif remettent la main sur le ballon et malgré une défense acharnée des lotoises, transpercent par deux fois la ligne de défense rouge et blanc. 12 à 3 (25è)

Visiblement, en Auvergne, seuls les volcans sont endormis. Les Infernalles courbent l’échine mais finissent par reprendre le jeu à leur compte et envoient Angélique Mardi enterrer le ballon dans l’en-but bougnat. Les coups sont durs, les placages font mal et les charges laissent des traces.

Les citrons arrivent à point nommé ; 12 à 10 pour les locales.

La seconde période reprend sur le même rythme et ce sont les filles de Romagnat qui, par deux fois, vont déposer le ballon sous les poteaux. 24 à 10 (55è). Les luzéchoises essaient, mais n’y arrivent pas. Bien que le jeu ait été interrompu pour une sérieuse blessure de la 15 auvergnate, celles-ci ne laissent pas les lotoises respirer en marquant un nouvel essai. 29 à 10 (62è)

Cependant les efforts des infernalles seront récompensés en envoyant une seconde fois Angélique Mardi derrière la ligne. 29 à 17 (72è)  L’espoir n’aura duré que quelques minutes puisque les auvergnates, plus en jambes, inscrivent deux nouveaux essais pour conclure le match. Score final 41 à 17

Les lotoises n’ont pas démérité et la prestation fut collégiale, vu que les coaches avaient décidé de faire participer tout le monde à cette dernière, et notamment la jeune Camille Marzorato fraîchement sortie du groupe des cadettes dont l’entrée à été remarquée.

Ce match a montré tout le travail qui reste à accomplir pour espérer être au niveau des hôtes du jour. La préparation de la saison prochaine est lancée.

Le Club de Luzech souhaite un bon rétablissement à la joueuse de Romagnat victime d’une fracture de la jambe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *