Les féminines sensibles à la cause animale

Sous l’impulsion d’Amandine Vernhié, devenue photographe après l’arrêt de sa carrière et défenseuse des causes pas tout à fait perdues, une délégation de l’équipe de rugby féminin de Luzech (Les Infernalles) accompagnées de leur présidente Ghislaine Rossignol, se sont rendues au Refuge Canin Lotois Zone d’Englandière à Cahors pour y déposer couvertures, draps et autres serviettes préalablement récupérés auprès des joueuses et de l’encadrement.

Les besoins du refuge étant journaliers, il n’a pas fallu longtemps pour sensibiliser et mobiliser les filles de la Douve à la cause animale.

Sous la houlette du vice-président Sylvain Barrias pas du tout avare en explications, les joueuses de Luzech ont pu découvrir avec une sensibilité à fleur de peau, le monde dans lequel vivent ces braves « toutous » qui, par ailleurs, n’avaient jamais imaginés se retrouver en ces lieux.

Le meilleur ami de l’homme… ? rien est moins sûr en cette période estivale propice à ces abandons récurrents qui mériteraient surement plus qu’une simple amende. Le refuge est de tous les combats également car l’abandon n’est qu’une partie de la problématique et les cas de maltraitance ne sont pas rares, débouchant souvent sur des dramatiques plus profondes. « La misère humaine engendre souvent la misère animale » explique en substance Isabelle, une des nombreuses bénévoles de l’association.

Par conséquent, au moment d’acquérir une gentille petite boule de poils, il est absolument nécessaire de se poser les bonnes questions. Les 28 résidents canins sont donc tous candidats à l’adoption synonyme d’une seconde vie, sachant qu’ils n’ont jamais eu la chance de vivre normalement leur première !

L’inénarrable Sylvain, explique aussi aux Infernalles qu’en attendant de trouver aux chiennes et chiens une famille digne de ce nom, il est possible de venir bénévolement promener nos amis les bêtes en quête de caresses et autres marques d’affection.

Il était donc impératif d’apporter du soutien quel qu’il soit à cette association afin que ces 28 meilleurs amis de l’homme puissent vivre dans des conditions acceptables en attendant de franchir définitivement les portes de ce refuge, qui leur donne déjà une bonne dose d’amour et de respect.

Le club de rugby de Luzech par l’intermédiaire des Infernalles est ravi d’avoir pu contribuer au bon fonctionnement du refuge et tient à remercier Magali Hugon (présidente de l’association), Sylvain Barrias (guide hors pair et vice-président), l’ensemble des bénévoles (Claude, Théa, Jane, Sunny, Anne-Marie etc…) ainsi que Fabienne et Stéphanie ( membre du S.I.P.A. de la ville de Cahors) pour avoir pris de leur temps si précieux afin de sensibiliser le monde de l’ovalie à la noble cause de la protection animale et plus particulièrement celle des chiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *