Faisons connaissance avec Adrien Parmegiani

J’ai 20 ans et je suis né à Saint-Gaudens dans le Comminges. J’ai fait un BAC scientifique option science de l’ingénieur, ensuite je suis parti à Tarbes en DUT génie électrique et informatique industrielle ; je réalise ma deuxième année en alternance chez ENEDIS à la base AMEPS de Pradines.

Adrien PARMEGIANI

Parlons rugby. J’ai commencé assez tard environ à 15 ans en première année de cadet, donc j’attaque ma 6ème année. J’ai joué à tous les postes de la mêlée, de pilier gauche à 3eme ligne centre mais actuellement mon poste est talonneur et j’y suis bien. J’ai joué sous les couleurs du stade Saint-gaudinois luchonais (SSGL) depuis le début, et l’année dernière j’ai disputé ma première année de senior car avant je jouais en Bélascain.

L’année dernière nous avons fait une très belle saison mais je l’’ai malheureusement terminée en février sur une très grosse entorse de la cheville qui a failli me coûter un peu plus. Je reprends avec joie une nouvelle saison sous ces nouvelles et si belles couleurs que sont celles d’un club bientôt centenaire.

Comment j’ai connu Luzech ? Quand je suis arrivé je cherchais un club, et mes collègues de travail m’ont conseillé, m’ont donné des numéros de téléphone. J’ai rencontré les coachs l’année dernière avant de me faire mal pour participer et prévenir de mon arrivée au club, j’ai rencontré les joueurs en même temps. Ils ont été super avec moi, ils m’ont intégré dans le groupe de suite et il me tarde ce dimanche pour commencer cette saison.

Mon meilleur souvenir de rugby ? Je n’en ai pas spécialement, je prenais énormément de plaisir à chaque fois que je foulais les terrains dans les défaites ou dans les victoires, je me sentais bien entouré de mes amis car cela ne reste qu’un sport.

Mon club de cœur et préféré sera toujours Clermont-Ferrand malgré les finales qui sont pour nous supporteurs des moments difficiles si vous voyez ce que je veux dire. Pour vous conseiller un endroit où aller ; c’est dans nos montagnes, Pyrénées bien sûr, être là-bas en haut c’est spécial et j’adore ça été comme hiver car je skie beaucoup ce qui est obligatoire chez nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *