Deuxième phase pour les Infernalles

Les pensionnaires de la Douve attaquent dès ce dimanche la seconde partie de leur championnat de fédérale 2 féminine.

Nouvelles équipes et nouveau calendrier sont au menu de cette très attendue suite d’un championnat commencé début octobre. Il y aura donc 34 équipes réparties en 6 poules de 4 et deux de 5. La FFR a placé les Infernalles dans une poule de 5 (poule 5) avec pour plat principal les dordognotes du rugby féminin Périgord blanc de Trélissac (banlieue de Périgueux), les tarn et garonnaises de Montauban, les gersoises de rugby cœur de Lomagne (à mi-chemin entre Beaumont et Lectoure) et les auvergnates du stade aurillacois.

A noter également que ces matchs se joueront en aller-retour et que la dernière journée initialement programmée mi-avril, s’en trouve déplacée au 12 mai avec des espacements entre les journées, relativement réguliers. Les joutes printanières auraient-elles les faveurs de la fédération ? Il est important de préciser aussi que les premières de chaque poule seront qualifiées pour les phases finales ainsi que les deux meilleures secondes.

Les luzéchoises avaient les cantaliennes en première phase et ont par le passé rencontré plusieurs fois les montalbanaises mais en ce qui concerne les deux autres équipes cela relèvera de la surprise.

Il est impossible de se faire une idée précise des forces en présence car même avec les classements généraux connus de la première phase, nul ne peut connaitre le niveau général dans lequel ces équipes évoluaient. Le meilleur moyen de bien préparer cet acte 2 serait d’éviter de se poser trop de questions afin d’éviter des suppositions gratuites qui en principe sont accompagnées d’un volume conséquent de déceptions.

Afin de passer outre la gamberge, les Infernalles vont rentrer dans le vif du sujet dès ce weekend avec en hors d’œuvre un déplacement en Dordogne chez les filles de Trélissac. Pas ou peu d’info les concernant mais assurément une équipe très difficile à manœuvrer sur ses terres.

Les filles de la Douve devront s’en méfier comme le lait sur le feu car même après leur belle victoire contre Layrac fin janvier, les compteurs sont automatiquement remis à zéro. Le coach Samuel Alix saura motiver ses troupes afin de réitérer la même prestation que pour leur dernier match, tout du moins dans la dimension physique. D’un point de vue technique, on peut penser qu’il a du vouloir corriger le tir car il a dirigé les derniers entraînements de façon plus spécifique avec entre autre, des séquences par lignes.

Des attitudes de combattantes avec un maximum de justesse de jeu, seront de rigueur afin de revenir de ce déplacement avec des points, ce qui constituerai une excellente mise sur orbite pour la suite de la compétition.

Rendez-vous donc ce dimanche à 15h sur les bords de l’Isle en espérant que le printemps ait de plus solides arguments que les derniers frimas de l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *